PS de Savigny sur Orge

La réponse de Pierre GUYARD à la Lettre du maire de Savigny d’octobre 2016

Le par

Chère Savinienne, cher Savinien,
Alors que les avis d’impôts locaux foncier et d’habitations sont arrivés ou arriveront dans nos boites à lettres, vous avez sans doute pu constater pour ceux qui sont concernés par la taxe foncière que celle-ci a augmenté de façon très importante.
Dans le même temps, la Mairie a fait distribuer, la « lettre du Maire » qui se veut une explication à cette hausse très importante.
En fait pour chacun d’entre nous, 2 hausses se cumulent, reposant toutes deux sur la même supercherie.
En effet, la majorité retrécie Les Républicains (LR) du Conseil municipal a voté une hausse de sa part de 29% en complément de la part de l’ancienne CALPE revenue à la commune, et la même majorité LR du conseil départemental une hausse équivalente (+29%) pour la part départementale. L’une et l’autre l’expliquent par une soi-disant faillite des comptes.
En avril, Eric Mehlhorn annonçait qu’il manquait 1 million pour boucler le budget, annonçant la hausse nécessaire des impôts avant de voter en septembre un excédent de 4 millions d’euros au compte administratif 2015. On passe de -1 à +4. Au département, chacun se souvient du Président DUROVRAY annonçant un déficit de 110 millions d’euros avant de découvrir et devoir voter un excédent de 35 millions d’Euros. Là on passe de -110 à +35 ! C’est grotesque !
Chacun peut constater la grosse ficelle de cette manipulation : annoncer la faillite, voter la hausse d’impôts, puis découvrir qu’on ne manque pas de ressources.
Ces hausses d’impôts n’étaient pas nécessaires, ni la suppression des services publiques comme la crèche parentale, La Savinière, Sport vacances. Le soutien à la MJC et aux associations saviniennes est nécessaire pour garder à notre commune son attractivité. De même, les baisses de subventions aux associations se sont multipliées au département ainsi que le soutien aux familles pour les collégiens et les crêches.
Il est à noter que la Mairie prend comme exemple les taux d’imposition de villes comme Athis-Mons ou Viry-Chatillon sans comparer les services publics développés dans ces localités qui sont sans communes mesures avec ceux que notre cité propose.
A Savigny, pas de cinéma, pas de piscine, pas de patinoire, pas de pôle culturel, pas de centre de santé, mais des impôts, oui !
Et ce n’est pas fini. Hausse à nouveau en 2017 !
Nous avions réitéré notre proposition lors du dernier conseil municipal : la suppression de la hausse de la taxe d’habitation prévue pour 2017, un budget supplémentaire pour la MJC et les associations. Elles n’ont pas été acceptés alors même que la majorité municipale devait avouer avoir perçu 800 000 euros supplémentaires de subvention notamment du département soit-disant sans ressources !
La hausse de la taxe foncière n’était pas justifiée, la hausse de la taxe d’habitation ne l’est pas plus. Il est temps que la raison soit la justification de l’action !

Sur le même thème, lire aussi :

Chère Savinienne, cher Savinien, Alors que les avis d’impôts locaux foncier et d'habitations sont arrivés ou arriveront dans nos boites à lettres, vous avez sans doute pu constater pour ceux qui
Le par
Lors de ce conseil, la majorité municipale a dû réaffirmer que l'excédent 2015 est de près de 4 millions d'Euros alors qu'elle a déclaré la ville en faillite quand elle
Le par

Les derniers contenus multimédias